ARTEFACT DÉBARQUE A LILLE EN 2019!

Suite à la toute première édition de l’événement inter-IEP Artefact à Lyon les 3 et 4 février 2018, l’association CORACIEP organise une deuxième rencontre des étudiants des Instituts d’études Politiques passionnés par les Arts. Celle-ci ne se déroulera au sein de nulle autre ville que la capitale des Flandres : Lille.

Le bureau de l’association organisatrice d’Artefact 2019, CORACIEP, devant les locaux du nouveau Sciences Po Lille, en septembre.

Artefact.jpg

De gauche à droite :
Jules PONTHIEU (co-trésorier), Ugo PEREAULT (vice-président), Clara BOUVY (co-présidente), Erwan VANHILLE (co-président), Alma MEYER (vice-présidente), Pierre ROMANILLOS (secrétaire), Lorenzo THELLIER d’AUZERS (co-trésorier).

 

UN EVENEMENT NATIONAL CONÇU PAR ET POUR LES ÉTUDIANTS DES IEPs :

L’initiative Artefact est née de l’envie de créer une expérience unique pour les étudiants du réseau Sciences Po dans le domaine de l’art et c’est un petit groupe de l’IEP de Lyon qui en a donné la première impulsion en 2017. Auparavant, les étudiants artistes étaient uniquement représentés au sein même des écoles par des associations (de théâtre, de photographie, d’éloquence) et les Bureaux des Arts. L’entreprise est ambitieuse : l’événement se veut national, ayant vocation à s’étendre sur plusieurs jours, et à représenter un nombre étendu de disciplines. C’est pourtant l’appétence de ces élèves qui les conduit à fonder un rassemblement, qui, nous l’espérons, se pérennisera et deviendra une véritable tradition des IEP de France.

La première occurrence dans la capitale des Gaules fut un véritable succès, ce congrès des arts bénéficiant à la fois de la grandeur de l’architecture de la Renaissance, du dévouement de l’équipe organisatrice et de l’énergie des membres des différentes délégations. La délégation Lilloise, fidèle à son nom, su faire parler d’elle lors des confrontations d’éloquence, mais aussi en scandant le patronyme et en portant haut les couleurs rouges et blanches, rappelant bien que Lille est aussi la capitale de l’ambiance.

UN CORTÈGE ARTISTIQUE SE PERPÉTUANT AVEC SCIENCES PO LILLE :

Mais Lille ne saurait accueillir 6 autres délégations d’Instituts d’Études Politiques dans ses rues sinueuses, aux façades moyenâgeuses d’inspiration flamande et aux vives couleurs, sans organiser cette réunion dans ses bâtisses les plus iconiques : de l’imposant Théâtre du Nord au Smile, en passant par les nouveaux locaux de Sciences Po Lille, Artefact 2019 se veut polyvalent.

Les IEP de Lille, Lyon, Strasbourg, Saint-Germain-en-Laye, Grenoble, Toulouse et Rennes se réuniront ainsi du 1er au 3 février 2019 afin de célébrer les arts mais aussi d’entrer en compétition, pour n’en sortir que plus confortés dans leur talent. Si 240 personnes s’étaient déplacées à Lyon l’année dernière pour assister aux différentes performances des étudiants, c’est cette année plus de 300 individus ainsi que des intervenants et des spectateurs extérieurs qui sont conviés.

Les formats des épreuves diffèrent : pour les enthousiastes du cinéma, un concours de court-métrage est organisé ; pour les ardents manieurs de la verve et des figures de style, un concours d’éloquence est proposé, ainsi que des débats. D’autres préféreront les arts de la scène et du spectacle, et revêtiront – le plus habilement possible – leur masque de comédien. N’oublions pas l’écriture, ainsi que les arts plastiques, mais aussi la danse ! Une grande nouveauté sera également introduite à Lille cette année : une compétition culinaire dont les juges devront user de la sensibilité de leur palais car il s’agira d’une sorte de Master Chef, arbitré par un chef professionnel, et retransmis en direct.

UNE COMPÉTITION ? UN ÉVÉNEMENT, UNE VILLE A DÉCOUVRIR

Artefact n’est pas seulement l’occasion pour les étudiants d’exposer leurs talents artistiques et de représenter leur IEP ; c’est avant tout un rappel à l’ensemble du corps étudiant du réseau Sciences Po que s’il partage un nom, il partage aussi des intérêts communs.

La diversité des IEP de France se trouve dans leur dissémination sur la carte, et Lille possède un capital historique, architectural et culturel unique. Au carrefour des frontières des États européens, la cité, tout en restant dans l’hexagone, est une véritable fenêtre ouverte sur la culture flamande et celle du Nord. L’événement prévoit ainsi un temps pour soi, à partager entre amis nouvellement rencontrés, afin de visiter la ville et d’aller à la rencontre de ses habitants (et de ses bars).

L’Artefact Lillois de 2019 se veut aussi accueillant que l’édition lyonnaise, et rassemblant d’autant plus d’étudiants autour de l’appellation d’Institut d’études Politiques. L’association, comptant 27 membres, s’investit autant que possible dans cet événement qui leur tient à cœur, afin qu’un second Artefact puisse inscrire ce rassemblement dans le temps. L’ambition réside dans le fait qu’une année à Sciences Po soit indissociable d’une nouvelle édition d’Artefact et que la tradition perdure. La mer d’Artefact n’a pas d’horizon, tout comme en art, il n’y a point de frontière (Victor Hugo).

Lorenzo THELLIER d’AUZERS

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s